Projets en cours

La ZAC du Centre bourg

Une réalisation maîtrisée, à long terme, d’une offre de logements diversifiés

La ZAC d’habitat (au nord de la Mairie), d’une superificie de 10 hectares environ, a été créée en mars 2009 par la commune et en 2010 Monsieur le Préfet déclarait cette opération d’utilité publique.

La conduite de l’ensemble de cette opération a été confiée à la SEMA (Société d’Economie Mixte d’Aménagement). Les premières cessions réalisées correspondent à la commercialisation des terrains confiés à la SEMCODA (Société d’Economie Mixte de COnstruction du Département de l’Ain).

 

Habitat locatif et accession à la propriété

  • 10 pavillons individuels dont 6 en locatif et 4 en Prêt Social Location Accession sur des parcelles entre 250 et 400 m2. Livraison à l’automne 2015.
  • 28 logements collectifs du T2 au T4, bâtiments de 2 étages en Prêt Social Location Accession. Prestations : balcon, ascenceur et garage au sous-sol. Livraison au printemps 2016.
  • 1 résidence services de 46 logements locatifs du T2 au T4 (non médicalisée).  Prestations : ascenceur, garage au sous-sol, salles communes, salon, bibliothèque et salle communale utilisables par des associations. Sur place, une personne responsable de l’animation et de l’entretien des locaux. Fin des travaux automne 2016.

Renseignements

Pour les locatifs et la résidence seniors : SEMCODA 50 pl Mommessin 71850 Charnay-les-Mâcon 03 85 97 00 45

Pour les accessions à la propriété (PSLA) :  M. Franck Dufour au 06 32 03 30 68 ou franck.dufour@semcoda.fr

Des études seront lancées prochainement afin de poursuivre le programme d’habitat sur cette zone (le long de la RD103).

 

Espaces verts et espaces publics, véritables poumons du projet

L’opération est programmée sur 12 ou 15 ans. Une large part sera laissée aux espaces verts et espaces publics (près de 40 %). Le cadre paysager sera de qualité et devra s’inscrire dans une démarche de développement durable : liaisons piétonnes avec le bourg, gestion naturelle des eaux pluviales, gestion économique des énergies et des déchets, recours aux énergies renouvelables.

Cette ZAC est idéalement située près des services, des commerces, et du centre bourg avec l’école, la mairie et la bibliothèque municipale. Elle sera un lieu de centralité important pour le développement, la convivialité et le maintien de la commune.

 

« Objectif zéro pesticide »

Le Conseil Municipal a signé en mai 2012, avec la région Bourgogne, la charte « Objectif zéro phyto », puis validé fin mars 2015 cette démarche pour l’entretien des espaces verts et de la voirie à compter de 2015.

charte-zero-pesticide-sance

Objectifs généraux

  • respecter la réglementation en vigueur
  • limiter la pollution de l’eau et les impacts des produits phytosanitaires sur la faune et la flore aquatique
  • limiter les risques phytosanitaires pour les applicateurs

Ce plan s’appuie sur un nouveau regard : accepter la végétation spontanée dans la ville… car moins on désherbe, moins on pollue !

Pour cela, il faut développer l’utilisation de méthodes alternatives de désherbage préventives et curatives, faire évoluer le métier de jardinier, réduire à zéro l’usage des produits phyto, prévoir une gestion durable dès la conception des aménagements paysagers, sensibiliser et communiquer auprès de la population.

Changeons nos habitudes et nos méthodes !

 

Les techniques proposées pour les espaces communaux

 

ecopaturgae-sancePour les espaces verts, les techniques retenues sont toujours la tonte, la taille, le désherbage thermique, le désherbage manuel. Comme nouveautés, le désherbage mécanique (DME), la plantation de couvre-sols et l’éco-pâturage dans 3 zones possibles (parc du lavoir, derrière la médiathèque et au niveau du lotissement de la Grisière). Les animaux susceptibles de convenir seraient des chevaux, ânes, moutons ou chèvres. Les personnes intéressées et possédant des animaux peuvent se faire connaître dès à présent en Mairie.

Dans le parc du château Lapalus un projet de création d’un verger de variétés anciennes est à l’étude. Et pour favoriser la pollinisation, est envisagée la création d’une prairie fleurie.

Au niveau de la voirie, les techniques retenues sont toujours la tonte, le fauchage, la taille, la débroussailleuse, le balayage de la voirie (3 fois par an au lieu de 2).

3 techniques seraient nouvelles, la plantation aux pieds des murs (rue de la Roche 350 mètres linéaires, allée des Gaudriolles 50 ml, rue des Gaudriolles 75 ml, impasse de Veyle 15 ml), le brossage (allée du Champ du lac, allée de la Roche, allée du Clos des Lavoirs, allée des Frênes, rue des Tournesols, avenue des Saugeraies, rue des Belouses) et l’utilisation du réciprocateur à la place du rotofil, moins dangereux.

Une nouvelle approche de conception

Pour une gestion durable, il est indispensable de penser les nouveaux aménagements paysagers et routiers de la commune d’une part en tenant compte de l’engagement « Zéro pesticide » et de prendre en compte l’entretien dès la conception des projets d’autre part. De plus l’équipe technique sera associée tout au long des nouveaux projets.

L’ensemble de ces techniques permet à Sancé d’atteindre l’objectif « Zéro pesticide » dès 2015 et la commune reste novatrice dans ce domaine.

Et dans votre jardin ?

Des rencontres sont régulièrement organisées par le service technique communal à la médiathèque pour échanger sur les méthodes alternatives aux pesticides.

Vous pouvez également consulter ce site dedié : www.jardinerautrement.fr

Powered by WordPress | Designed by: seo service | Thanks to seo company, web designers and internet marketing company